Cet axe s’articule autour de trois pôles:

- quantification – qualification;

- intégration des mots d’emprunt, anglicismes dans le discours économique;

- idiomes : élaboration d’un dictionnaire électronique.